Proverbes

Téléchargements: 

 

Voici quelques proverbes parmi les centaines utilisés par le peuple saxwɛ :

 

Otin ɖokpo ɔn nɔ nyi hɔntwe
Un seul arbre ne fait pas la forêt.

 

Dun yi, nyɔ hugan ojan vɔ.
« Pousse-toi » vaut mieux que se coucher seul.
Mieux vaut être ensemble que d'être seul.

 

Zɔnlinkpotɔ ɔn nɔ ku kan do omɔnu.

Celui qui est fatigué de marcher n'empêche pas les autres de le dépasser.

 

Awlɔndɔtɔ ɔn nɔ hɛn onu sinsyɛn.
Celui qui dort ne tient pas quelque chose avec force.

 

Swɛ we ɛsin ɔn nɔ xɔ ozo.
L'eau qu'on a mise sur le feu hier ne peut plus être chaude aujourd'hui.

 

Limyu jɛ adan ɔn nɔ kpɔn ohwe we ŋumɛ.
Le beurre de karité en colère ne peut pas voir le soleil.
C'est difficile de reprocher quelque chose à un plus puissant.

 

Ovun ɔn nɔ ku odrɔ bo nɔ to na otɔ.
Le chien qui a rêvé ne le raconte pas à son propriétaire.
On garde ses mauvaises intentions pour soi-même.

 

Kɔta owe ɔn nɔ nɔ ohɔn dokpo tun.
Il n'y a pas deux termitières dans la même brousse.
Il n'y a pas deux capitaines dans un même bateau.

 

Alɔ ɖokpo ɔn nɔ xo asikpɛ.
Une seule main n'applaudit pas.

 

Goklonɔ ɔn nɔ tɔn oxwi vɔvɔ.
On n'emmène pas la poule mère au marché sans raison.
Parfois il faut se séparer d'une personne bien qu'elle soit utile.

 

Gbenɔkpɔ wɛ dɔn ohun do otɔ.
C'est ensemble qu'on emmène la pirogue à l'eau.
L'union fait la force.

 

Ovi xeni do asra ɔn nɔ nyɛ omi hu otɔ.
L'enfant qui s'est purgé ne peut pas faire des selles plus que son père.
On n'apprend pas au vieux singe à faire des grimaces.

 

Onyixɔmɛ xɔ ozo, afɔxɔmɛ wɛ nɔ nyɔ-ɛ.
Quand la terre est chaude, c'est la plante du pied qui le sait.
Le malheur atteint les gens à divers dégrés.

 

Mɛhyɔn ɔn nɔ yi ozo ɖe gbe bo nɔ yi ɖe ofin o.
L'adulte qui va chercher du feu ne revient pas avec la cendre.
Que nos actes prouvent notre maturité.

 

Ovi ni ka ɖu otɔ we ogu nɔ, ɔn nɔ xɛ gbakpyatin ji.
L'enfant qui veut hériter de son père ne grimpe pas le papayer.
Celui qui se comporte mal ne doit pas s'attendre à une récompense.

 

Ɛnɛ jro ɖu ɔn nɔ ku aglan.
Celui qui veut manger la noix de palmiste ne doit plus se plaindre de sa mâchoire.
Celui qui se comporte mal ne doit pas se plaindre des conséquences.

 

Akpa ɔn nɔ ji dɛnhwe.
La carpe ne donne pas la silure.
Tel père, tel fils.

 

Onu gbigba tɔwe, myɔ ŋutɔ wɛ na ɖiɖɔ-ɛ.
S'il y a des plaies sur tes lèvres, c'est toi-même qui va les lécher.
Il faut accepter de supporter les défauts des tiens.

 

Ye ɔn nɔ kpɔn omi le ɛmɛ sinɔ wu a bo yɔ-ɛ tun baba.
On ne voit pas l'excrément sur sa belle-mère pour dire que c'est de la boue.
Il y a des vérités qu'il faut avoir le courage de dire.

 

Onyi jɛ gbe wɛ ye nɔ kɔ onu yi ji gbe le.
C'est au moment de tomber qu'on se lève la tête.
Il faut savoir prendre des engagements.

 

Ovi ɔn nɔ nyɛ omi do ata ji na onɔ na e nɔ sɔ ohwi do kpa-ɛ.
Ce n'est pas parce que l'enfant a déféqué sur sa cuisse qu'on va prendre le couteau pour enlever la partie.
Il faut pardonner aux gens.

 

Otu ɔn nɔ ɖi vɔ na ye nɔ mɔ tu alɔ onu ni-i o.

Une fois que le coup est parti, on ne peut plus couvrir le trou de canon avec la main.

Ade ma le oxwe, wɛ dɔn na jakaye do zɔn yi oji  nɔ

Quand le chat n'est pas là, les souris dansent

Abwi tɛ wɛ okan nɔ jɛ

C'est la corde qui suit l'aguille

Alɔvi ɖokpo ɔn nɔ sɔ ɛkpɛn

Un seul doigt ne saisi pas une pierre.